EHPAD : ils étaient 800 dans les rues de Vannes

01. février 2018 Non classé 0
EHPAD : ils étaient 800 dans les rues de Vannes

Il y avait beaucoup de colère et de détermination dans la manifestation qui a envahie les rues de Vannes mardi après-midi entre la mairie et la préfecture pour défendre les EHPAD du Morbihan.

Au fil des discussions avec les manifestants un même constat : «nous n’avons plus les moyens de nous occuper dignement des personnes âgées que nous accueillons dans nos établissements.»
La réforme du financement des EHPAD votée sous le gouvernement socialiste et poursuivie par le présent gouvernement ne va pas arranger les choses. Cette réforme qui redistribue à moyens constants les financements entre EHPAD publics et EHPAD privés à vocation lucrative va fragiliser encore plus la qualité des soins et de l’accueil dans les établissements publics.

Les témoignages apportés au micro, devant les locaux du conseil départemental, par les personnels des EHPAD ont été le moment le plus fort de la manifestation de mardi. Les agents ont dit, souvent avec une grande émotion, leur détresse de ne pas pouvoir consacrer plus de temps aux personnes âgées notamment au moment de la toilette du matin. Certains ont considéré que l’insuffisance criante de personnel pouvait conduire à des situations de maltraitance. Comme l’a rappelé une intervenante, dans les vingt ans à venir le nombre de personnes âgées accueillies en EPHAD va être multiplié par trois. On ne peut se contenter des propos d’Agnès Buzyn, ministre de la santé qui dit comprendre, sur France 2 la détresse et l’épuisement des personnels et n’apporte pour toute réponse que la nomination d’un médiateur pour expertiser les effets de la réforme.

Au-delà des discours et des nominations d’expert, ce qu’il faut c’est un vrai programme pluriannuel de financement des EHPAD dont l’engagement financier se chiffre en milliards d’euros. De ce point de vue, la rallonge budgétaire de 110 millions d’euros prévue au budget 2018 de la sécurité sociale pour les EHPAD apparait nettement insuffisante.

Causes communes 56 apporte son entier soutien au personnel des EHPAD, participera et relaiera les actions à venir.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *