Notre-Dame-des-Landes : les voix du bon sens

Notre-Dame-des-Landes : les voix du bon sens

Alors que le premier ministre, Édouard Philippe, multiplie les consultations en vue de prendre une décision à propos du projet contesté d’aéroport, les rumeurs d’une évacuation de la ZAD (zone à défendre) enflent dans la presse. Plusieurs milliers de gendarmes et militaires seraient mobilisés pour une opération dangereuse, répressive et irresponsable. Le gouvernement joue une partie très délicate pour le pays, mais aussi pour lui-même. L’abandon du projet, de plus en plus évoqué, légitime le ministre de l’écologie, mais mécontente son aile droite et un certain nombre de ses appuis économiques. D’où ces bruits de bottes, pour rassurer la droite et les milieux conservateurs qui ne supportent pas “ce désordre provoqué par les zadistes et les opposants”. Et simultanément, les pouvoirs publics ouvrent discrètement des discussions avec les opposants historiques au projet afin de trouver une issue honorable.

Pour  mieux comprendre les enjeux de l’abandon du projet d’aéroport, nous vous proposons deux textes, publiés sur le site Reporterre : l’un intitulé « Évacuer la Zad » ? Et si on se calmait, plutôt ? de Françoise Verchère, membre du Collectif d’élus doutant de la pertinence de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (CéDpa), l’autre “Le plan de de José Bové pour Notre-Dame-Des-Landes” ; rappelons que José Bové est député européen EELV depuis 2009.

A voir également, à revoir et à partager cette belle vidéo qui en dit long sur les communs :

Causes communes vous tiendra informés le plus régulièrement possible de l’évolution du “dossier” NDDL.

Merci à nos amis de Reporterre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.