Ne touchez pas à la loi de 1905

27. novembre 2018 Contribution 0
Ne touchez pas à la loi de 1905

M. Macron a déclaré aux évêques catholiques, aux Bernardins, le 9 avril dernier, que « le lien entre l’Église et l’État s’est abîmé, et qu’il nous importe à vous comme à moi de le réparer ».

Dans la suite logique, le 5 novembre est tombée l’annonce de la présentation début 2019 d’une loi remettant en cause la loi de 1905, un avant-projet existe:

• l’organisation des cultes par l’État, décidant de leur « qualité cultuelle » pour 5 ans avec contrôle financier. Cela serait strictement l’inverse de l’article 2 de la loi du 9 décembre 1905 : « La République ne reconnait (…) aucun culte ». La loi de 1905 nous a assuré une liberté d’opinion et de religion pour tous depuis 113 ans.
• la plus grande facilitation du financement des cultes.

Les mesures de répression d’illégalités dans les cultes sont déjà définies dans le Titre V de la loi de 1905, sur la «Police des cultes ».
Partout en France se tiennent des rassemblements pour le maintien intégral de la loi du 9 décembre 1905, loi de séparation des églises et de l’Etat, spécificité de notre République.

Soyons très nombreux, samedi 8 décembre – 10h30 – rassemblement au port, à la Rabine pour aller en manifestation à la préfecture à l’appel des organisations de défense de la laïcité et des syndicats :
LP 56, FERC-CGT 56 et CGT Educ’action 56, UD-FO 56 et FNEC-FP-FO 56, FSU 56, UNEF 56
avec le soutien des organisations :
Causes Communes 56, Fédération Anarchiste (groupe René Lochu de Vannes), France Insoumise Séné et Vannes, Génération.s Pays de Vannes, Parti Communiste Français Morbihan, Parti de Gauche 56, Parti Ouvrier Indépendant 56, République et Socialisme 56
Une réunion-débat pour étudier ce qui sera connu du projet de loi est organisée le samedi 8 décembre à 14h, au Palais des Arts à Vannes, salle Corvette.

Vous pouvez signer cet appel ici

Téléchargez l’appel en PDF


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.