Européennes : on se compte ou on est efficace

02. décembre 2018 Contribution 0
Européennes : on se compte ou on est efficace

Causes communes 56 a participé à la Fête de l’Humanité Bretagne, les 1er et 2 décembre, à Lanester. L’occasion de rencontrer les militants de plusieurs organisations politiques et syndicales.

Durant le débat sur l’enjeu des prochaines élections européennes, notre association a interpellé Marie-Pierre Vieu, député européenne (GUE), à propos de la dispersion des listes candidates parmi la gauche de transformation. Dans l’état actuel de la préparation de cette échéance, chaque force de cette gauche avance sa propre liste. Ainsi, le PCF, La France Insoumise, le NPA, Génération.s et EELV s’apprêtent à se présenter en ordre dispersé. Actuellement, les sondages créditent un total de près de 20% des voix pour l’ensemble de ces listes.

Le mode de scrutin proportionnel prévoit qu’il faut au moins 5% des suffrages exprimés pour obtenir les premiers élus. Or, dans cette configuration de la gauche d’alternative, seule La France Insoumise obtiendrait des élus. « Que faire à la base, quelle pression populaire exercer pour que ceux qui sont d’accord sur l’essentiel se mettent autour d’une table et se rassemblent », tel a été le sens de notre intervention auprès des représentants du PCF.

Cette démarche d’interpellation, nous allons la mener auprès des autres mouvements et partis dont on souhaite le rassemblement. Une démarche d’autant plus efficace que les citoyens feront pression en la reprenant à leur compte. Nous publierons, sur notre site, les réponses qui nous serons adressées.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.