Les premiers travaux de l’atelier mobilités et leurs suites

Les premiers travaux de l’atelier mobilités et leurs suites

Causes communes 56 a initié, il y a plusieurs semaines, une réflexion sur le dossier des mobilités et des transports en Morbihan. Le 26 avril dernier s’est tenue la première réunion d’un groupe de travail et de premières pistes apparaissent.

La question des mobilités et des transports dans le département est apparue majeure pour les participants à notre première rencontre, venus de diverses organisations. La crise sociale et politique qui marque le pays depuis plusieurs mois est née, entre autre, de la difficulté à se déplacer pour travailler, pour accéder aux services publics.

Dans notre département, les témoignages sur cette gageure de devoir toujours plus dépenser pour se déplacer ont été nombreux.

Chaque année, la région mobilise 234 millions d’euros à l’entretien, la rénovation et l’exploitation des gares, lignes TER et routières. Or,  le TER est fort peu utilisé dans les liaisons domicile travail notamment. 6 % des trajets sont effectués en TER, alors que 94 % des trajets sont effectués par la route. La sous-utilisation des TER est considérable. De ce point de vue, les citoyens sont en droit de considérer que l’argent de leurs impôts est sous utilisé.

Nous avons enfin noté que le calendrier politique pointait les élections municipales en mars 2020. Un scrutin qui portera assurément sur ces enjeux locaux que sont les déplacements.

Les participants ont décidé de poursuivre leurs travaux en étudiant les politiques publiques affichées et mises en œuvre. Les intermodalités et le maillage des différents moyens de transports doit faire l’objet d’un inventaire objectif.

Ainsi, il sera possible de réfléchir sereinement à la gratuité des transports publics, à l’aune d’expériences déjà en cours dans l’hexagone. Une réflexion qui, naturellement, portera aussi sur l’objet culturel que représente la voiture individuelle et sur les conditions de son dépassement.

Nous sommes convenus que ce dossier des mobilités et des transports doit être le sujet d’un grand débat populaire dans le département.

Après les élections européennes, l’atelier (terme provisoire) mobilités et transports se réunira à nouveau. Si vous souhaitez le rejoindre, n’hésitez-pas à écrire à contact@causescommunes56.org

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.