Signons pour ADP

Signons pour ADP

Comme prévu, les militants de Causes communes se sont retrouvés sur le port de Vannes jeudi dernier pour une séance de popularisation et de signatures afin d’obtenir un référendum contre la privatisation d’ADP.

Rappelons ici que le gouvernement a mis la barre très haut puisque il faudra atteindre 4 700 000 signatures pour obtenir le référendum.

Le moins qu’on puisse dire c’est que rien n’est fait par le gouvernement, au contraire, pour favoriser ce référendum. Aucune publicité, un site internet et une procédure compliqués, etc.

Il faudra donc compter sur nous-mêmes pour y arriver.

Au 23 juillet, il y avait déjà 551 523 signatures, soit 11,7 % de l’objectif à atteindre avant mars 2020.

Nous étions donc présents sur le port avec un ordinateur portable, des flyers, des affiches et notre bonne volonté. On peut dire que l’accueil a été plus que favorable. De nombreuses personnes avaient entendu parler de la privatisation d’ADP, notamment bien sûr des navigants de Air France qui se sont arrêtés pour discuter avec nous.

Plusieurs personnes nous ont confirmé la difficulté à accéder au site internet concerné et à aller jusqu’au bout de la procédure. Grace à notre aide, ils ont pu s’inscrire et valider leur signature. D’autres ont emporté le formulaire papier pour aller le déposer dans la mairie concernée de leur canton.

Comme prévu, nous nous sommes ensuite installés sur le parvis de la gare de Vannes à 17h. Plusieurs militants de la France Insoumise et du FSL 56 de Vannes nous ont prêtés main forte et se sont joints à nous. Ici aussi, les discussions allaient bon train.

Bilan de cette après midi : plusieurs centaines de flyers distribués, et une trentaine de signatures supplémentaires engrangées. Une initiative à renouveler…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.