5 décembre : mobilisation sans précédent dans le Morbihan

05. décembre 2019 Luttes 0
5 décembre : mobilisation sans précédent dans le Morbihan

Des milliers de manifestants dans le département. 10 000 à Lorient, 3000 à Vannes, plus de 1500 à Pontivy et très précisément 102 à Le Palais (Belle-Ile). Une même clameur “Arrêter Macron” et une même détermination “on continue“.

Des foules colorées, en famille, des groupes de collègues, d’amis, des pancartes et des banderoles artisanales toutes neuves, il ne faisait pas froid dans les rues des villes mobilisées du Morbihan, malgré l’indication du thermomètre.

Si la sauvegarde du système de retraites remportait la palme de l’affichage, toutes les discussions et les mots d’ordre visaient toutes à stopper la démolition lancée par Macron et ses affidés.

L’offensive ultra-libérale est sur tous les fronts, avec l’objectif de fragiliser l’opinion publique, de la diviser et de casser le ciment républicain. “Nous ne sommes pas du même camp” disait, il y a quelques jours, le préfet Lallement. En dérogeant à son devoir de fonctionnaire, il dévoile ainsi les visées de Macron et de son gouvernement. “Nous ne sommes pas du même camp“, chiche. C’est bien là qu’il faut chercher la force du mouvement populaire nouveau et puissant pour rebâtir une République juste et solidaire, sociale et écologique.

A nous, militants, forces de gauche, partis, mouvements, collectifs et bien entendu organisations syndicales de conforter, d’amplifier ce mouvement et de lui donner l’assurance qu’il ne sera récupérer par personne. A nous de ne pas décevoir celles et ceux qui, nouveaux, ont ouvert la porte d’une mobilisation salutaire.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.