Liberté inconditionnelle pour Vincenzo

15. décembre 2019 Contribution 0
Liberté inconditionnelle pour Vincenzo

Nous relayons l’appel du comité de soutien à Vincenzo Vecchi :

Le  15 novembre la cour d’appel de Rennes libère Vincenzo Vecchi sur la base de l’irrégularité de la procédure d’exécution des mandats d’arrêt européens (MAE).

La cour déclare sans objet le MAE de Milan, mais passe sous silence la machination qu’a représentée l’émission de ce MAE et la déloyauté de la Justice italienne vis à vis de la France.

Le MAE concernant Gênes est invalidé pour vice de procédure.

Le 18 novembre le ministère public, contestant cette décision, se pourvoit en cassation.

Le 18 décembre la cour de cassation va statuer, avec un rendu de décision différé.

Est-il vraiment libre, puisqu’il reste, partout en Europe, sous la menace de ces 2 mandats d’arrêt européens ?

Pour rappel : Vincenzo a été condamné à plus de 12 ans de prison au prétexte de chefs d’inculpation injustes, « dévastation et pillage » issus du code pénal fasciste ROCCO (1930)  réactivé à l’occasion des procès de Milan puis de Gênes.

Nous exigeons la liberté inconditionnelle de Vincenzo. Nous restons vigilants et mobilisés dans cette nouvelle procédure, nous refusons que la vie de Vincenzo soit le jouet d’une transaction ou un prétexte à un quelconque message répressif et sécuritaire des pouvoirs exécutifs d’ici ou d’ailleurs !

Le respect de nos droits fondamentaux d’expression et la séparation des pouvoirs sont les valeurs inaliénables qui garantissent nos démocraties.

Le comité de soutien à Vincenzo  www.comite-soutien-vincenzo.org.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.