« Dans le mur » par Hervé Le Corre

Suite à un échange informel avec Hervé Le Corre sur l’absurdité de la situation actuelle, l’auteur de Dans l’ombre du brasier a adressé ce texte coup de poing et rageur à Rue89 Bordeaux pour comprendre « comment on en est arrivé là ».

Dans les rues de ta ville déserte, tu ne sais plus où tu es, ni dans quelle époque tu viens de basculer. Tu n’as jamais vu ça. Ce vide. Cette extinction de toute activité. Au cinéma, parfois, dans un film post-apocalyptique. Ou tu l’as lu dans des romans du même genre, saisissants, terrifiants. Tu songes à Station Eleven, d’Emily Saint-John Mandel, (Rivages) roman magistral et magnifique décrivant l’effondrement de la société industrielle et la décimation de l’espèce humaine suite à une pandémie, où une bande de survivants, comédiens, musiciens, saltimbanques, continuent d’errer sur les routes, essayant de faire vivre, encore, leur art. Tu penses à Je suis une légende, le roman de Richard Matheson, aux films médiocres qui en ont été tirés mais dont quelques images persistent dans ton esprit : le vide, l’abandon, le danger. 

 
Pour lire la suite, c’est ici sur le site de Rue89 Bordeaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.