Billet d’humeur. Honte aux fractureurs ! par Jean-Luc Mélenchon

Billet d’humeur. Honte aux fractureurs ! par Jean-Luc Mélenchon

Je dénonce par avance ceux qui voudraient profiter du grandiose discours de notre grandiose chef de guerre pour fracturer. Je les vois venir ! Des malveillants ! Ils diront : « si le grand plan pour les personnels hospitaliers et les enseignants était si nécessaire, il aurait fallu en donner un avant-goût dans la loi de finances rectificative votée vendredi dernier ». Et ils continueront leur jacassin. « Après tout avec une garantie d’emprunt de 300 milliards, qu’est-ce que ça aurait fait un ou deux milliards de plus ? Surtout après que la Commission européenne abroge tous les critères d’austérité antérieurs ». Honte à ce genre de fractureurs !

« C’est la guerre », nom d’un chien ! Il faut donc dénoncer les critiques de ceux qui démoralisent la ligne de front et même la deuxième ligne. Ceux-là agissent sans aucun doute pour le compte du coronavirus ! Alors que le généralissime s’épuise à faire oublier la triste réalité en évitant d’en parler, les fractureurs se préparent à démoraliser sciemment les combattants ! Ils vont vouloir rappeler que de gel, de masque, de tests et de respirateurs, pourtant indispensables sur la première et deuxième ligne de front, il n’y aura pas eu un mot. Ni des usines textiles à réquisitionner, ni de Luxfer à nationaliser et ainsi de suite.

Pour lire la suite, c’est ici


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.