Los Angelès : Un adolescent affecté par le coronavirus s’est vu refuser le traitement parce qu’il n’avait pas de couverture sociale

Los Angelès : Un adolescent affecté par le coronavirus s’est vu refuser le traitement parce qu’il n’avait pas de couverture sociale

Nous publions ici un article édité sur le site américain Techtimes le 27 mars.

 A Los Angeles, un garçon de 17 ans est mort du coronavirus. Ce qui est triste dans cette histoire, c’est qu’il s’est vu refuser le traitement dans un établissement de soins parce qu’il n’avait pas d’assurance santé d’après les rapports officiels.

“Il n’avait de pas de sécu, donc, ils (les employés de l’établissement de soins) ne l’ont pas soigné”, d’après les dires de Mayor R. Rex Parris vivant à Lancaster, sur une vidéo Youtube.

A peu près 27,5 millions d’américains, 8,5% de la population n’a pas d’assurance santé d’après les dernières estimations du gouvernement.

 Les employés de l’établissement ont redirigé l’ado vers les services d’urgence de l’hôpital d’Antelope Valley.

 Mayor Parris raconte que la majorité des employés de l’établissement de soins ont conseillé à l’ado d’essayer les urgence de l’hôpital d’Antelope Valley, une clinique publique des environs.

 Le jeune homme a fait un arrêt cardiaque sur la route pour l’hôpital AV d’après les officiels. ” Quand il est arrivé à la clinique AV, ils (les soignants) ont été capables de le réanimer et de le maintenir en vie pendant à peu près six heures”, de continuer Parris. Mais le temps qu’il arrive, les officiels disent qu’il était trop tard.

 Le nom de l’établissement de soin qui a refusé de prendre en charge l’ado n’a pas été révélé. Mayor Parris assure dans sa vidéo que le jeune homme de 17 ans ne souffrait d’aucun antécédent qui aurait contribué à sa disparition.

 Mayor Parris ajoute que le patient avait été malade pendant quelques jours mais ne présentait plus de signes de mauvaise santé. Vendredi, avant le décès de l’adolescent, Parris, dit que le patient était en bonne santé et était sorti avec ses amis.

 L’adolescent avait été testé positif au covid-19. Mais le centre de prévention et de contrôle des maladies (CDC) serait en train d’analyser le cas afin de déterminer si une autre cause expliquerait son décès.

Le père du jeune homme avait également été testé positif au covid-19. Rapidement, le jeune homme mourrant a été retiré du nombre des décès des services d’urgence, en accord avec la directrice de la santé publique, la doctoresse Barbara Ferrer qui a donné une conférence de presse mardi 25 mars.

 Plus d’un millier de cas dans la région de Los Angeles

La région de Los Angeles annonce actuellement 1 216 cas de covid-19 et 21 décès selon le site du département de la santé de publique de la région de Los Angeles.

 L’outil en ligne de suivi du coronavirus de Johns Hopkins rapporte dans tout le pays 85 991 cas de covid-19 et 1296 décès depuis vendredi matin. Les états-unis ont déjà surpassé l’Italie et l’Espagne avec le nombre de cas confirmés le plus élevé de la planète.

 Certains soignants affirment également que certains décès dus au virus ne sont pas comptés. Les hôpitaux quant à eux commencent à être saturés par les patients prêts à tout moment à se faire tester.

 Une infirmière californienne qui refuse d’être nommée déclare sur BuzzFeed que les cas de cette semaine sont lourdement sous-estimés.

“Je sais par exemple que nous avons eu trois décès dans une région où un seul est indexé sur le site web”.

 Actuellement, des gens sont déjà en train de mourir dans les urgences de New York alors qu’ils attendent un lit en soins intensifs rapporte le New York Times. Le président Donald Trump a nié la pénurie d’appareils respiratoires, un mensonge.

 Trump a dit à Sean Hannity sur Fox News qu’il n’aime pas écouter les lamentations des gouverneurs et que les états n’ont pas réellement besoin de meilleurs appareils respiratoires.

 “Je suppose que beaucoup des besoins sont surestimés” a déclaré Trump aux demandes en appareils médicaux des gouverneurs.

 Pendant ce temps là, la région de Los Angeles s’apprête à un afflux de de patients comme on en voit dans les endroits sensibles comme New York, Washington et la Louisiane.

La filiale locale de CBS TV, KCAL-9 rapporte que l’ “équivalent de palais des congrès” de Los Angeles est actuellement en train d’être transformé en centre de quarantaine.

Et la métropole de Lancaster réalise des centres de triage de fortune comme le met en évidence la vidéo YouTube de Mayor Parris.

“On va s’en sortir et notre communauté sera bien plus solide quand on s’en sortira” conclu Parris exhortant les gens à prendre la pandémie de coronavirus au sérieux.

Cet article a été traduit par Gracchus que nous remercions. Merci aussi à Aïda de nous l’avoir fait connaître.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.