Crise sanitaire: la gauche et les écologistes travaillent sur un «après» bien incertain

Crise sanitaire: la gauche et les écologistes travaillent sur un «après» bien incertain

Comment le Covid-19 percute-t-il les stratégies des Insoumis, communistes, socialistes et écologistes ? Lancés dans des opérations de réflexion, ils n’excluent pas d’opposer au macronisme un contre-modèle commun.

Pendant que le pouvoir s’embourbe dans la gestion de la crise sanitaire, la gauche et les écologistes s’essayent à prendre de la hauteur. Pour l’instant, dans leurs couloirs respectifs, le PS, La France insoumise, le PCF, Génération·s et les Verts profitent de ce temps suspendu du confinement pour réfléchir à « l’après ». Entendre : le monde de l’après-coronavirus, mais aussi celui de l’après-Macron. 

Nul ne sait quand et comment s’achèvera ce moment aussi inédit que vertigineux. L’après-confinement se résumera-t-il à une succession de catastrophes économiques, sociales, et démocratiques ? Quel chemin Emmanuel Macron prendra-t-il : inflexion sociale, retour du « business as usual », ou mise en place d’une cure d’austérité sans précédent ? 

Partout, les auditions, brainstormings et autres conférences ont fleuri sur les réseaux sociaux. Qu’elles soient appelées « conf’ du confinement » chez les hamonistes, « l’An 01 » chez les soutiens de Ruffin, le « monde d’après » chez les socialistes ou « relever le défi de la crise » chez les communistes, toutes ces opérations poursuivent les mêmes objectifs : refaire le monde à l’aune du Covid-19, et affiner les doctrines dans la perspective d’une accession au pouvoir, jugée de moins en moins hypothétique au vu des errances gouvernementales actuelles.

Pour lire la suite sur Mediapart, c’est ici.

Pour télécharger l’interview d’Arnaud Montebourg à Libération, c’est ici


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.