Non au projet de ligne d’hélico Lorient Belle-Île

Non au projet de ligne d’hélico Lorient Belle-Île

Causes communes 56 s’associe à cet appel, vous invite à le relayer, à signer et à faire signer la pétition en ligne.

Ligne régulière Lorient – Belle-île en hélicoptère : révoltant pour l’avenir de notre jeunesse et méprisant pour tous ceux qui agissent au quotidien pour atténuer le changement climatique.
Lettre ouverte des organisations morbihannaises actrices d’un futur vivable pour tous

En tant qu’organisations (associations, collectifs, entreprises) morbihannaises soucieuses de l’avenir de nos enfants, notamment sur les enjeux énergétiques et climatiques, nous nous efforçons au quotidien de promouvoir la transition écologique et énergétique.
Nous dédions une partie de notre temps à faire émerger de nouveaux modes de vies.
Nous nous efforçons de nous déplacer à vélo, souvent au prix de notre sécurité en raison de l’absence d’infrastructures. Nous investissons notre argent dans l’isolation de nos maisons, dans les énergies renouvelables ou dans du foncier agricole (GFA). Nous repensons nos loisirs et nos vacances pour réduire leurs impacts. Nous créons des entreprises locales pour relocaliser l’agriculture ou développer les énergies, l’alimentation et la mobilité de demain.

Alors quand nous apprenons la mise en service pour l’été 2020, d’une ligne régulière d’hélicoptère entre Lorient et Belle-Île ( voir ici l’article du Télégramme​), nous sommes révoltés devant cette arrogance et ce cynisme . ​À quoi peuvent bien servir tous ces efforts si un très petit nombre de personnes les rendent vains ?

La Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI)  via cette convention, nous rappelle malheureusement de façon assez crue, au mépris des générations futures, que quelques privilégiés croient qu’il est encore permis d’émettre beaucoup de gaz à effet de serre pour leur confort de vie. Ce projet nous montre également qu’une génération encore au pouvoir dans les entreprises, les fameux #okboomers, n’est plus à même de penser les changements nécessaires du monde futur, qui sera nécessairement plus lent, plus local, sobre et résilient.

Nous demandons donc l’annulation immédiate de ce projet car​ :
● il est en contradiction avec les stratégies et schémas nationaux (SNBC), régionaux (SRADDET) et territoriaux (PCAET),
● il est dangereux et révoltant pour l’avenir de notre jeunesse,
● il est méprisant pour les acteurs des transitions en Morbihan.

Nous ne pouvons rester silencieux face à des comportements irresponsables et injustes qui contribueront à accélérer les catastrophes écologiques en cours et à venir.
Nous invitons toutes les organisations qui le souhaitent à signer cette lettre ouverte.

Premiers signataires​ : Les Lucioles – Ria d’Etel en Transition, Etel / Réseau Cohérence, Lorient / Cap des Possibles, Auray / Dolmen des Possibles, Carnac / Energ’ile autonome, Belle-Ile / Causes communes 56.

Faites signer et partagez la pétition en ligne.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.