Ils tombent les masques

Accueil Forums Après le Coronavirus… Ils tombent les masques

  • Ce sujet est vide.
Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #8038 Répondre
      Tosi
      Invité

      Et le voilà le monde d’après !!!

      L’organisation professionnelle des Pharmaciens a fait les comptes : les offres cumulées de la grande distribution cela fait 65 millions de masques!!!!
      Les professionnels de santé et les pharmaciens en manque cruel et criminel de masques depuis le début de la pandémie en France se demandent bien d’où ils arrivent?
      Quand on se souvient que la propagande officielle nous avait révélé que le plus gros avion porteur du monde était arrivé dans l’Est avec ……2 millions de masques, on se demande bien si ces 65 millions sont arrivé en deux jours et si des stocks n’existaient pas alors qu’il y avait pénurie?
      Quand on sait que les pharmaciens avaient comme consigne de compter et distribuer chichement 18 masques par semaine par professionnel de santé!!! . Et bien sûr, chacun sait que les héros comme ils disent, en manquent encore.

      La belle affaire:
      Génial, le prix est plafonné, ainsi ça leur évitera de ce faire concurrence 0,95€ pour 65 millions pas besoin de faire l’ENA pour compter le beau chiffre d’affaires en perspective.
      Et pire du pire, ce sera aux caisses et pas en rayon , comme ça, ce sera aux caissières d’arbitrer avec les Français ducon qui voudrons stocker comme il ont fait avec le PQ . Ces mêmes caissières et autres employés des grandes surfaces à qui on refuse une prime.

      Et c’est pas tout :
      Les masques tissus grand public font l’objet maintenant d’un label ( entreprise.gouv) pour être vendus.
      Souvenez vous , de toutes ces couturiers(riéres) professionnelles et autres qui se sont lancées bénévolement dans des chaînes de solidarité pour permettre aux soignants et autres aides à domicile livreurs, etc., d’être protégé malgré la carence de l’Etat. C’est encore le cas, ils et elles sont encore à l’ouvrage. Mais si l’idée d’en commercialiser venait à ses professionnels ils, elles, devront payer un labo pour faire labelliser leurs masques ou acheter du tissu testé. Le bénévolat c’est pour vous, le commerce c’est pour les autres ; merci circulez il y rien a voir.
      Au départ pas de label juste un masque type et au boulot les bénévoles , mais maintenant le marché a repris les choses en main et hop le monde d’avant. Normal qu’il y aie des règles, mais normal aussi de payer le travail.

      On peut aussi s’interroger dans “le monde d’après” sur la pertinence de ce gâchis écologique, car à part pour les professionnels avons-nous besoin pour nous protéger des masques chirurgicaux. Des masques grand public en tissus lavables et réutilisables sont bien plus raisonnables au regard du “monde d’après”.

      Alors que faire face à ce scandale d’Etat?

      Réquisitionner ces 65 millions de masques et pourvoir durablement aux besoins des premières lignes et ensuite les fabriquer en France.
      Réquisitionner les usines de fabrications de masques en tissu et les distribuer gratuitement au grand public.
      Favoriser les initiatives de mutualisation pour permettre aux couturiers(ères) professionnelles qui le souhaitent de disposer de tissu labellisé à un prix raisonnable .

      Et aussi parce qu’on oublie rien: juger les coupables de ce scandale d’Etat qui a et va provoquer la mort de dizaines de soignants et autres personnels des Ehpad caissières. etc..

Vous lisez 0 fil de discussion
Répondre à : Ils tombent les masques
Vos informations: